• CV n°6 d'Evrehailles: respectons les propriétés...

    DSC00003.JPG

    Le Service des Travaux de la Commune d'Yvoir a mis à profit cet hiver pour dégager la lisière du bois communal qui longe le très beau chemin vicinal n°6 à Evrehailles.  Ce chemin historique apparaît déjà sur les cartes de Ferraris à la fin du 18ème siècle.  Il fut, jusque dans le courant du 20ème siècle, la seule voie d'accès au hameau de Bauche.  Il permettait aussi de relier assez rapidement le territoire d'Evrehailles au territoire de Spontin, qui, jusqu'en 1850, couvrait encore le village de Durnal et les grands bois communaux qui dominent la vallée du Bocq de Bauche à Chansin.

    Ce beau chemin est aujourd'hui encore très fréquenté: une promenade balisée du Syndicat d'Initiative d'Yvoir y passe, il est fréquemment utilisé par les marches ADEPS ainsi que par les adeptes du VTT...  Malheureusement, depuis plusieurs années, la lisière du bois communal avait peu à peu recouvert totalement l'assise historique du chemin.  Les randonneurs et autres utilisateurs du chemin en étaient donc réduits à "emprunter" le champ labouré voisin... Une situation qui n'enchantait pas, on le comprend, l'exploitant agricole concerné.

    Depuis, quelques semaines, les hommes du Service des Travaux ont réalisé un magnifique travail de nettoyage de l'assise du chemin.  La végétation qui s'y était développée était cependant telle que, même après nettoyage, il reste de nombreuses mini-souches qui rendent la marche provisoirement un peu inconfortable....ce qui incite certains utilisateurs à continuer à passer par le champ.  Pour aider à limiter cette "mauvaise pratique", le groupe Sentiers a placé, aux deux extrémités du tronçon à problèmes, des panneaux de sensibilisation invitant les promeneurs à rester sur le chemin et à ne plus passer sur le champ cultivé.

    DSC00002.JPG

  • Crupet: à la redécouverte des chemins et sentiers

    DSC_0005.jpg

    Crupet: l'un des plus beaux villages de Wallonie, à un jet de pierre ...et à quelques foulées d'Yvoir.

    Le groupement "Chemins et Sentiers publics Assessois" (plus d'informations: cliquer ici) propose une redécouverte des sentiers et chemins de Crupet.  Cette balade aura lieu le dimanche 25 mars à 8H45, au départ de l'église de Crupet.  L'apéritif, à la fin de la promenade, se fera dans les locaux rénovés de l'Office du Tourisme à Crupet, près de la Grotte Saint-Antoine.

  • Des liaisons anciennes remises en opération ?

    Le projet "mobilité douce au quotidien" capte pour l'instant toute l'attention du groupe "Sentiers" d'Yvoir.  Deux réunions de village ont déjà eu lieu.  Les résultats sont encourageants mais demandent à être formulés de façon concrète, transmis à la Commune et inscrits dans un plan pluri-annuel d'aménagement des voies douces au sein de l'entité.

    Parallèlement à ctte entreprise d'envergure, plusieurs projets de remise en opération de liaisons anciennes font l'objet de négociations avec des propriétaires terriens de l'entité.  Trois dossiers sont ouverts. 

    DSC07912.JPG

    L'un concerne l'utilisation d'un sentier vicinal sur le territoire de l'ancienne commune de Houx.  Le sentier n°12 de Houx permet une belle connection entre Blocqmont et la réserve naturelle de Devant-Bouvignes en passant par le bois Wuyame et les campagnes de la Ferme de Viet sur Dinant.  La trace historique en est en grande partie perdue dans la mesure où il a été remplacé par des chemins d'exploitation privés d'accès interdit au public.  Une solution permettant de concilier le rétablissement d'un passage régulier de promeneurs avec la bonne gestion de ce bois privé est actuellement recherchée.

    Le deuxième dossier concerne l'ouverture au public d'un chemin privé le long du Bocq entre Purnode et Bauche.  L'ouverture de ce chemin se justifie par la remise en opération de la ligne de chemin de fer du Bocq sur ce même tronçon.  Jusqu'à présent, les randonneurs qui parcouraient la vallée du Bocq utilisaient l'assise de la voie comme substitut à l'absence de chemin public.  Cette solution n'est malheureusement plus possible dès l'instant où des trains circulent à nouveau sur la voie.  Les GR sont également fortement demandeurs d'une solution pérenne dans la mesure où ils souhaitent faire passer ici la boucle du Condroz.

    Le dernier dossier ne concerne formellement la Commune d'Yvoir qu'à la marge.  Il concerne la traversée du Domaine d'Hestroy à la limite des communes de Yvoir (section de Mont-Godinne) et de Assesse (section de Maillen).  Le passage public est en principe possible via le sentier vicinal 56bis de Maillen.  Le tracé de ce sentier pose cependant problème sous plusieurs aspects.  Les Communes d'Assesse, Profondeville (section de Lustin) et d'Yvoir explorent actuellement, avec les propriétaires concernés, des pistes de solutions permettant d'établir des itinéraires de liaisons balisés permanents entre Rochinne, Lustin village et Ivoy qui soient également respectueux de la vie privée des propriétaires.