Une nouvelle (petite) voirie communale à Yvoir...

2015-10-01 09.52.55.jpg

La vallée du Bocq est une destination privilégiée des randonneurs de toutes sortes.  C’est à partir de Bauche (hameau du village d’Evrehailles) et en remontant vers l’amont que la vallée offre son aspect le plus préservé sur le plan naturel.  Si la remontée de la vallée ne pose aucun problème de Purnode jusqu’à Spontin (nombreux chemins publics ou innommés balisés), il n’en va pas de même entre Bauche et Purnode-Station où il n’existe aucun chemin ou sentier public.  

 

Durant de nombreuses années, les randonneurs ont contourné cette difficulté de deux manières:

 

  • soit en empruntant l’assiette de l’ancienne voie de chemin de fer
  • soit en suivant un chemin privé qui court le long du Bocq entre le château d’Harnoy et les bois communaux d’Yvoir (ancienne limite entre les communes de Durnal et d’Evrehailles).  Ce chemin / sentier est en très bon état et, vu son utilisation assez intensive (y compris par des cavaliers), ne nécessité que peu d’entretien régulier.

 

Depuis la saison touristique 2015, le train touristique du Bocq utilise à nouveau de manière régulière la voie ferrée entre Purnode et l’entrée de Bauche où un quai a été installé.  Le Chemin de Fer du Bocq propose donc désormais un très beau parcours entre la gare de Spontin et un terminus (provisoire) à Bauche.  Conséquence de la remise en exploitation de la voie ferrée, les randonneurs, promeneurs et autres marcheurs ne peuvent plus utiliser cette alternative pour « faire » la balade de la vallée du Bocq (risque et infraction pénale).  Seule demeure donc la seconde solution. 

 

Vu le caractère privé de ce chemin et son statut incertain en tant que voirie communale, vu aussi la difficulté de finaliser un accord à l’amiable de passage avec la totalité des propriétaires concernés (voir un article de 2012 sur ce même blog...), le Groupe Sentiers a proposé au Collège communal d’Yvoir de lancer la procédure de création d’une nouvelle (petite) voirie communale sur ce tracé, comme le permet désormais le Décret wallon du 6 février 2014.  La Conseil communal a approuvé à l’unanimité cette proposition qui va se traduire dans les mois qui viennent notamment par un projet de délimitation de la voirie, une enquête publique, etc.

 

 

Nous tiendrons bien sûr informés nos amis des sentiers de l’évolution de ce beau projet, indispensable au développement du tourisme doux à Yvoir et en parfaite synergie avec les activités de nos amis du Chemin de Fer du Bocq…

2015-09-18 10.04.07.jpg

Les commentaires sont fermés.